À propos de moi

Bien que passionnée par l'image depuis mon adolescence, je n'ai pas osé m'engager dans cette voie directement après mon baccalauréat et j'ai préféré me tourner vers le domaine de la psychologie enfantine. Je pense en avoir tiré une grande maturité, mais force est de constater qu'à la fin de ces études, je ne pouvais m'imaginer ailleurs qu'à monter derrière un ordinateur ou avec une caméra dans les mains. J'ai cependant décidé de d'abord parcourir le monde, de vivre à Hong-Kong puis à Sydney, afin de revenir avec un véritable bagage culturel, et de devenir parfaitement bilingue.

Ayant vécu majoritairement au cœur du quartier Latin, considéré comme le centre historique de la cinéphilie parisienne, j'ai eu la chance de pouvoir grandir au sein d'un environnement encourageant l'épanouissement culturel et la créativité. J'ai appris à monter, filmer et prendre des photos de façon autonome, avant de consolider ces connaissances lors d'une formation et deux ans d'alternance.

 

Je me suis ensuite tournée vers de nouveaux horizons et je travaille actuellement principalement dans le milieu musical. Je collabore de ce fait avec de nombreux artistes et festivals afin de réaliser les prises de vue et montage de leurs concerts/festivals/tournées. Cependant je suis polyvalente et je suis régulièrement amenée à travailler au coeur de différents univers (art, voyage, institutionnel..)

J'ai par ailleurs réalisé/monté mon premier documentaire (52') en Martinique pour

France Télévision fin 2020. L'idée ayant germé lorsqu'il m'a été proposé de venir capter la résidence de création du Big In Jazz Collective, dont la mission principale était de réaliser et d’exporter des pièces musicales uniques et originales à partir du répertoire de notre patrimoine musical antillais.



Ayant toujours été fascinée par le processus de création des artistes, j’ai été ici aux premières loges pour y assister, pour capturer ces musiciens aux influences actuelles revisiter des morceaux faisant partie de leur identité. C’était là une ouverture vers un champ de possible musical inédit, un pont de sonorité entre les fondamentaux, l'ADN musical des Antilles et la musicalité d'aujourd'hui. 
Au vue de l’excellent contenu qui se profilait j’ai très rapidement eu l’idée de lui donner une portée télévisuelle, et d’y ajouter ma patte en allant plus loin que la simple captation des musiciens. J’y ai vu une occasion d’également raconter l’histoire des oeuvres/auteurs réinterprétés par le groupe
(tel que Marie-José Alie, Marius Cultier, Eugène Mona, Alain Jean-Marie ect..)



Ayant ma maison et mon père au Gros-Morne mais vivant majoritairement à Paris les rencontres et les recherches que j’ai été emmené à faire pour ce documentaire m’ont permis de réellement me reconnecter et m’enraciner à cette culture qui est la mienne. J’ai été autant enthousiasmé par le fait de creuser mes origines que par l’idée de transmission et de, peut-être, permettre à certains de nos jeunes d’également questionner leurs identités



Je possède mon propre matériel et banc de montage,

n'hésitez pas à m'écrire via le formulaire ci dessous pour plus d'informations.

Contact

Success! Message received.